Comment choisir un four en bois ?

Dans le passé, le four en bois était considéré comme encombrant et ne pouvait servir qu’à la préparation du pain. C’est une conception révolue aujourd’hui. Vous pouvez désormais l’acheter pour un usage domestique. Mais comment faire le meilleur choix ? C’est ce que vous allez découvrir ici.

Choisir en fonction des modes de cuisson

Un bon four en bois doit posséder deux types de cuisson. Premièrement, vous avez la cuisson porte ouverte ou rapide. Cette dernière est destinée à la cuisson des pizzas, des poissons grillés, du barbecue ou encore des grillades. 

A lire également : Acheter des viennoiseries auprès du meilleur fournisseur

Ensuite, une cuisson porte four fermé ou lente pour les gratins, les pains, les viandes et les brioches. Vous devez donc choisir un modèle qui intègre ces deux modes de cuisson. Pour plus d’information, découvrez plus de choix ici.

Tenir compte du temps de chauffe

Pour reconnaître un meilleur four en bois à mettre dans votre cuisine, vous devez rechercher la fonte. Cette dernière assure le bon compromis entre le temps de chauffe et la restitution rapide du temps de chaleur. 

Lire également : Recettes au chocolat : quels sont les équipements nécessaires pour les réussir ?

Il existe de nombreux matériaux pour la fabrication de ce type d’accessoires aujourd’hui. Certains utilisent le béton réfractaire et d’autres la terre cuite. Pour que votre appareil fonctionne normalement, vous devez veiller à ce que la chaleur soit uniforme dans l’ensemble du four.

Vérifier la consommation du bois

Optez pour la consommation la plus faible pour sélectionner votre four en bois. Il faut environ 4 à 5 kg de bois sec. Ce qui correspond à environ 30 à 50 % de moins qu’une consommation de bois classique. Certes le bois est une énergie renouvelable, mais vous gagnerez à opter pour un modèle qui n’en consomme pas beaucoup.

Vous avez désormais les critères qui vous permettent de faire le choix de votre four en bois. Vous en savez désormais suffisamment pour faire un choix éclairé quant à l’achat de four en bois.

Considérer l’espace disponible pour le four

Une fois que vous avez déterminé la puissance et la consommation de bois, il est temps de considérer l’espace disponible pour le four à bois. Effectivement, un tel équipement peut prendre beaucoup d’espace dans votre cuisine ou votre jardin.

Avant d’acheter un four à bois, mesurez l’emplacement où vous souhaitez le poser. Assurez-vous qu’il y a suffisamment d’espace autour du four pour faciliter son utilisation en toute sécurité. Pensez à bien vérifier si les dimensions du four sont adaptées à l’endroit où vous comptez le placer.

S’il s’agit d’un modèle à poser sur une table ou un support, vérifiez la capacité de charge maximale que peut supporter ce support afin de garantir la sécurité du four ainsi que celle des personnes travaillant autour de lui.

Pour choisir la taille idéale pour votre four à bois, réfléchissez aux types et quantités d’aliments que vous allez cuire régulièrement avec cet équipement. Si vous prévoyez principalement des pizzas personnelles et quelques pains plats occasionnels, un petit modèle sera probablement suffisant. En revanche, si vos projets culinaires impliquent des rôtis entiers ou un plus grand volume alimentaire, alors optez plutôt pour une option plus grande qui répondra mieux à vos besoins.

N’hésitez pas non plus à demander conseil auprès des professionnels comme les vendeurs spécialistes en matériels culinaires avant de faire votre choix définitif. Ils sauront certainement vous aider à trouver le bon équilibre entre l’espace nécessaire et la taille optimale selon l’usage souhaité.

Évaluer le coût d’achat et d’entretien du four en bois

Une fois que vous avez déterminé la puissance, la consommation de bois et l’espace nécessaire pour votre four à bois, il faut savoir que les fours à bois varient considérablement en fonction de leur taille et de leurs caractéristiques. Les modèles les plus petits peuvent coûter quelques centaines d’euros tandis que les plus grands peuvent atteindre plusieurs milliers d’euros. Il faut définir son budget avant de commencer ses recherches afin de ne pas se retrouver avec un équipement financièrement difficilement gérable.

En plus du prix initial, il faut aussi tenir compte des coûts liés à l’utilisation du four à bois, notamment le coût du bois. Le taux de consommation varie selon la capacité du four ainsi que sa fréquence d’utilisation. Si vous prévoyez une utilisation régulière ou intensive, cela peut rapidement représenter une somme non négligeable.

Il faut prendre en compte les frais liés à l’entretien du four. Ce dernier doit être nettoyé régulièrement pour garantir son bon fonctionnement et prolonger sa durée de vie utile. Certains composants tels que la pierre réfractaire doivent être remplacés périodiquement, ce qui entraîne des coûts supplémentaires.

Pensez aux accessoires dont vous pourriez avoir besoin, comme les pelles à pizza, les louchettes à cendres ou encore la housse de protection. Ces équipements ont un coût non négligeable et doivent être pris en compte dans le budget total.

Acheter un four à bois est une décision importante qui doit tenir compte de plusieurs facteurs : la puissance, la consommation de bois, l’espace nécessaire ainsi que le coût d’achat et d’entretien. En prenant en compte ces différents éléments, vous serez mieux armé pour faire un choix adapté à vos besoins tout en évitant des surprises désagréables au moment du paiement.

Partager

Cuisine