Pourquoi devrions-nous tous manger bio ?

Manger bio n’est pas un caprice comme certains voudraient délibérément le laisser penser. Bien plus qu’une philosophie ou qu’un engagement fort en faveur de la préservation de la planète, le bio est avant tout un mode de consommation plus responsable pour davantage de plaisir en bouche.

Se faire du bien sans se mettre en danger

Les acteurs de l’agriculture biologique privilégient des techniques de productions saines, sans avoir recourt à des produits chimiques pour accélérer la croissance des plantes. Tout se fait le plus naturellement que possible, dans le plus grand respect de l’environnement et des consommateurs.

A lire également : Combien Coûte un Traiteur pour un repas d'entreprise ?

 Pesticides, engrais chimiques et OGM sont frappés d’une interdiction d’utilisation pour les producteurs biologique. Choisir le bio pour son alimentation, c’est se protéger des substances cancérogènes, des perturbateurs endocriniens et des risques d’apparition d’une maladie neuro-dégénérative.

Avec l’agriculture bio, le retour à la terre se repose sur des systèmes de production agroécologiques, destinés à réduire les émissions de CO2, protéger les ressources naturelles telles que l’eau et réduire l’impact de l’homme sur les écosystèmes (faune et flore).

A voir aussi : Tomate cerise : bienfaits pour la santé, calories et faits nutritionnels à connaître

Les terres sont exploitées intelligemment, notamment grâce à l’association des céréales-protéagineux, à l’utilisation des engrais verts pour augmenter la fertilité des sols, au désherbage mécanique et à des semences certifiées bio.

Des labels qui certifient la qualité des produits

L’agriculture intensive n’est pas très regardante sur la qualité, c’est la quantité qui compte avant tout. Ce mode de production est centré sur l’augmentation des rendements agricoles, gage de plus de profits, au détriment des consommateurs. 

Le bio c’est tout le contraire. Les aliments sont plus goûteux, riches en fibres et en nutriments essentiels et sélectionnés avec la plus grande minutie. Avec l’agriculture biologique, un accent particulier est mis sur la qualité des aliments. Ces derniers sont certifiés par la délivrance de divers labels (Bio partenaire, Bio Europe, AB) qui garantissent que les productions ont rigoureusement respecté des cahiers de charges spécifiques.

Préserver notre planète et l’environnement

Au-delà des avantages pour notre santé, manger bio est aussi bénéfique pour la planète. En effet, l’agriculture biologique respecte l’environnement et préserve les ressources naturelles.

Contrairement à l’agriculture conventionnelle qui utilise des pesticides, herbicides et engrais chimiques, l’agriculture biologique repose sur des méthodes de lutte contre les maladies et les ravageurs plus respectueuses de l’environnement. La pratique de la rotation des cultures permet de maintenir le sol en bonne santé tout en évitant la monoculture abusive qui épuise le sol et appauvrit ses nutriments.

L’utilisation d’engrais organiques tels que le compost ou le fumier favorise aussi une meilleure qualité du sol sans pollution excessive comme c’est souvent le cas avec les engrais chimiques utilisés par l’agriculture intensive. Grâce aux pratiques agricoles durables associées à une gestion responsable des ressources naturelles (eau, air), nous pouvons préserver notre environnement tout en produisant sainement.

Manger bio va donc bien au-delà d’un choix alimentaire personnel ; cela a un impact crucial sur notre environnement. En optant pour cette pratique alimentaire durable, nous contribuons tous ensemble à protéger notre belle planète bleue.

Soutenir une agriculture locale et responsable

En choisissant de manger bio, nous pouvons aussi soutenir une agriculture locale et responsable. Effectivement, les produits bio sont souvent cultivés localement par des agriculteurs engagés dans une production respectueuse de l’environnement. En achetant ces produits, nous contribuons à soutenir notre économie locale et à encourager le développement d’une agriculture durable.

En privilégiant les circuits courts pour nos achats alimentaires, nous réduisons l’impact environnemental du transport des denrées alimentaires. Les aliments qui ont parcouru moins de kilomètres avant d’arriver dans notre assiette ont un impact moindre sur la pollution atmosphérique et contribuent ainsi à préserver notre air pur.

Au-delà de cette dimension écologique importante, consommer local permet aussi de découvrir des saveurs locales inédites et de reprendre contact avec la diversité culinaire régionale. Des fruits et légumes oubliés ou méconnus peuvent ainsi faire leur retour dans nos assiettes grâce aux producteurs locaux.

Soutenir l’agriculture locale est donc une belle initiative pour favoriser une production agricole plus éthique tout en découvrant les trésors gastronomiques dont regorge notre pays.

Encourager la biodiversité et la préservation des espèces

Manger bio, c’est aussi encourager la biodiversité et la préservation des espèces. Les pratiques agricoles conventionnelles ont un impact négatif sur l’environnement en dégradant les sols et en utilisant des pesticides qui sont toxiques pour les insectes, oiseaux et autres animaux sauvages.

En revanche, l’agriculture biologique utilise des méthodes alternatives pour réduire son impact écologique telles que : la rotation des cultures, le compostage naturel ou encore l’utilisation de prédateurs naturels contre les parasites. Ces pratiques permettent non seulement de protéger notre environnement mais aussi d’encourager une biodiversité riche et variée.

Les agriculteurs bios travaillent avec l’écosystème local plutôt que contre lui. En favorisant la croissance d’une grande variété de plantations dans leurs champs (plutôt qu’un seul type de culture), ils créent des habitats propices à une multitude d’animaux différents • du plus petit au plus grand • ce qui aide à maintenir un équilibre sain entre toutes ces espèces.

Lorsque nous achetons des produits issus de cette agriculture respectueuse de l’environnement, nous encourageons donc une production alimentaire responsable tout en contribuant directement à la protection de nos amis sauvages. Effectivement, lorsque nous optons pour le bio plutôt que le conventionnel, nous envoyons un message clair aux producteurs : ‘Nous valorisons votre engagement écologique’. C’est ainsi grâce aux consommateurs responsables comme nous que l’agriculture biologique prend de plus en plus d’ampleur.

Réduire l’exposition aux pesticides et aux produits chimiques nocifs

Au-delà des avantages environnementaux, manger bio présente aussi des avantages pour notre santé. Effectivement, de nombreuses études ont démontré que les pesticides et produits chimiques utilisés dans l’agriculture conventionnelle peuvent avoir un impact négatif sur la santé humaine.

Les aliments issus de l’agriculture biologique, en revanche, sont cultivés sans pesticides ni engrais synthétiques nocifs pour la santé humaine ou animale. Ils contiennent souvent une concentration plus élevée d’éléments nutritifs essentiels tels que des vitamines, des minéraux et des antioxydants.

D’une manière générale, il est primordial de noter que les substances toxiques contenues dans certains aliments peuvent s’accumuler lentement au fil du temps dans notre corps. Lorsque nous mangeons bio régulièrement (et limitons ainsi notre exposition aux pesticides), nous contribuons donc à réduire le risque d’exposition chronique à ces substances nocives.

Manger bio peut aussi être bénéfique pour certains groupes sensibles tels que :
• Nos enfants : les jeunes enfants ont tendance à être plus sensibles aux effets néfastes des composés chimiques qui se trouvent couramment en agriculture conventionnelle.
• Femmes enceintes : elles doivent éviter autant que possible toute exposition excessive aux produits chimiques toxiques pendant leur grossesse afin de protéger leur bébé.

Lorsqu’il est question de préserver sa propre santé et celle de sa famille, opter pour une alimentation bio est donc une option intéressante. En encourageant la consommation de produits biologiques, nous contribuons à encourager les producteurs et transformateurs locaux qui proposent des alternatives saines pour notre santé.

En définitive, manger bio n’est pas seulement un choix responsable mais aussi bénéfique pour l’environnement ainsi que notre propre bien-être. Cela peut sembler être un petit changement sur le moment présent mais cela peut avoir d’importants effets positifs sur nos vies à long terme.

Partager

Cuisine