Pourquoi devrions-nous tous manger bio ?

Manger bio n’est pas un caprice comme certains voudraient délibérément le laisser penser. Bien plus qu’une philosophie ou qu’un engagement fort en faveur de la préservation de la planète, le bio est avant tout un mode de consommation plus responsable pour davantage de plaisir en bouche.

Se faire du bien sans se mettre en danger

Les acteurs de l’agriculture biologique privilégient des techniques de productions saines, sans avoir recourt à des produits chimiques pour accélérer la croissance des plantes. Tout se fait le plus naturellement que possible, dans le plus grand respect de l’environnement et des consommateurs.

Lire également : Idée originale : une box de bière artisanale en cadeau

 Pesticides, engrais chimiques et OGM sont frappés d’une interdiction d’utilisation pour les producteurs biologique. Choisir le bio pour son alimentation, c’est se protéger des substances cancérogènes, des perturbateurs endocriniens et des risques d’apparition d’une maladie neuro-dégénérative.

Avec l’agriculture bio, le retour à la terre se repose sur des systèmes de production agroécologiques, destinés à réduire les émissions de CO2, protéger les ressources naturelles telles que l’eau et réduire l’impact de l’homme sur les écosystèmes (faune et flore).

A lire également : Pourquoi privilégier une alimentation bio

Les terres sont exploitées intelligemment, notamment grâce à l’association des céréales-protéagineux, à l’utilisation des engrais verts pour augmenter la fertilité des sols, au désherbage mécanique et à des semences certifiées bio.

Des labels qui certifient la qualité des produits

L’agriculture intensive n’est pas très regardante sur la qualité, c’est la quantité qui compte avant tout. Ce mode de production est centré sur l’augmentation des rendements agricoles, gage de plus de profits, au détriment des consommateurs. 

Le bio c’est tout le contraire. Les aliments sont plus goûteux, riches en fibres et en nutriments essentiels et sélectionnés avec la plus grande minutie. Avec l’agriculture biologique, un accent particulier est mis sur la qualité des aliments. Ces derniers sont certifiés par la délivrance de divers labels (Bio partenaire, Bio Europe, AB) qui garantissent que les productions ont rigoureusement respecté des cahiers de charges spécifiques.

Partager