Quel vin se garde le mieux ?

Souvent, on croit que la conservation d’un vin est de courte période, voire quelques années.  En réalité, il y a plusieurs vins qui peuvent être gardés et vieillis durant une longue période. Mais quel vin se garde le mieux ? Pour répondre à cette question, suivez cet article !

Qu’est-ce qu’un vin de garde ?

En se bonifiant, un vin de garde est un vin qui peut vieillir durant plusieurs années. La précision du terme « bonifier » est importante. En fait, de nombreux vins peuvent se mettre dans une cave mais ils ne peuvent pas être gardés durant une longue période.

Lire également : Les meilleures astuces pour gagner du temps en cuisine

Les avantages de laisser vieillir un vin

Afin qu’un vin de garde puisse s’améliorer, il suffit de le stocker pendant un certain nombre d’années. Voici les avantages d’acheter un vin et de le laisser vieillir :

La garde améliore les propriétés gustatives d’un vin

Les arômes du vin sont plus prononcés au fil des années. Les arômes se purifient et les saveurs deviennent compliquées. Durant les premières années du vin, on assistera à la prononciation et à l’adoucissement des tanins. Mais quand les années passent, ces derniers deviennent soyeux. Cependant, quelques vins de garde peuvent garantir la conservation de tous leurs tanins même après un certain nombre d’années.

A découvrir également : Découvrez les délicieuses recettes de saison qui raviront vos papilles

Un véritable investissement financier

Au même titre qu’une voiture de collection, le vin peut devenir un actif financier. En fait, les bouteilles de qualité sont représentées comme des investissements les plus crédibles. À l’achat, les vins de garde ne sont pas forcément onéreux. Néanmoins, certains peuvent être plus chers.

Un vin de garde pour les événements familiaux

Pour les événements spéciaux, choisissez les vins de garde. En effet, vous préparez de futures célébrations marquantes lorsque vous vieillissez votre vin vous-même. Vous pouvez alors choisir une collection de vins matures et impressionnants lors d’une occasion spéciale à venir (remise de diplôme, anniversaire).

Pourquoi certains vins peuvent-ils se garder ?

Il existe de nombreux facteurs pour lesquels votre vin peut atteindre une dizaine d’années.

Tout d’abord, l’acidité favorise le vieillissement des vins. En fait, c’est la colonne vertébrale du vin qui permet à celui-ci de se tenir durant de longues années.

Pour certains vins, c’est le sucre qui garantit la durée de leur conservation. De plus, c’est pour cette raison que la période de conservation des portos, des sauternes ou des spiritueux peut durer plusieurs années.

Ensuite, les tanins sont importants pour la garde des vins. Ils sont présents sur certains cépages, sur la peau de raisin mais aussi sur le bois des barriques neuves. Enfin, la maturité phénolique est le dernier élément qui permet à un vin de vieillir.

Temps de garde des vins en fonction de la région

Pour les vins blancs et rosés de Provence, la durée de conservation ne dépasse pas les 2 ans. En revanche, les rouges peuvent passer de 2 à 5 ans. Quant aux grands tels que le Bandol et le Palette, vous pouvez les garder jusqu’à 10 ans.

On a deux catégories de vins dans le cas du Sud-Ouest. Il s’agit des vins qui se goûtent dans leur jeunesse et des vins qui nécessitent une période de conservation plus longue afin d’atteindre leur jeunesse. Pour les vins liquoreux et doux tels que le Jurançon ou le Pacherenc, ils aboutissent à leur maturité qu’à l’âge de 2 à 15 ans ou plus.

La majorité des vins de la Vallée de la Loire ne se conservent pas plus de 2 ans. Mais, la période de conservation est plus longue pour les Saumur et Anjou (1 à 5 ans). Par ailleurs, vous pouvez garder les Savennières jusqu’à 15 ans. Quant aux grands liquoreux comme le Montlouis ou le Bonnezeaux, ils peuvent rester dans une cave jusqu’à 80 ans !

Le fameux vin jaune du Jura bat le record de conservation des vins avec une durée de 100 ans. Les vins rouges de Jura peuvent aller de 4 à 8 ans de conservation tandis que les blancs sont de 2 à 8 ans.

Enfin, les vins du Languedoc se conservent de 2 à 3 ans. La préservation des vins doux à base de Muscat est de 5 ans et de 10 ans pour les Corbières et Minervois.

Comment bien conserver ses bouteilles de vin pour une garde optimale ?

Maintenant que vous avez une idée de la durée de conservation des vins en fonction des régions, il faut savoir comment conserver correctement vos bouteilles pour une garde optimale. Voici quelques conseils pratiques :

• Stockez vos bouteilles dans un endroit frais et sombre, à l’abri de la lumière directe du soleil. La température idéale se situe entre 10°C et 15°C. Évitez aussi les variations brusques de température qui peuvent altérer le vin.
• Maintenez une humidité stable autour des bouteilles, comprise entre 60% et 80%. Cette humidité permet aux bouchons en liège de rester souples et hermétiques pour éviter toute oxydation prématurée du vin.
• Assurez-vous que le vin reste en contact avec le bouchon en liège. Cela empêchera l’air d’entrer dans la bouteille et garantira ainsi une meilleure conservation.
• Pensez aussi à tourner régulièrement les bouteilles sur elles-mêmes, cela permettra au dépôt présent dans certains vins (notamment les rouges) de ne pas stagner au fond pendant trop longtemps.
• Soyez vigilant quant aux vibrations extérieures qui peuvent perturber votre cave ou votre cellier.
• Certains amateurs n’hésitent pas à investir dans des caves climatisées pour contrôler tous ces paramètres avec plus ou moins d’options comme un filtre anti-vibration. Il faut noter que les caves climatisées sont une option coûteuse, mais utile pour les collectionneurs qui souhaitent préserver leurs vins dans des conditions optimales.

En suivant ces quelques conseils simples, vous pourrez donc assurer une garde optimale de vos bouteilles et profiter pleinement des saveurs du vin au fil du temps.

Les erreurs à éviter lors de la conservation d’un vin de garde

Maintenant que vous savez comment conserver au mieux vos bouteilles de vin de garde, il est temps d’aborder les erreurs à éviter pour ne pas altérer la qualité du vin. Effectivement, certaines pratiques peuvent s’avérer préjudiciables et réduire considérablement la durée de vie du vin.

Stocker le vin debout : cela peut assécher le bouchon en liège et entraîner une oxydation prématurée du vin.
Conserver des vins incompatibles ensemble : certains vins, notamment ceux issus des régions chaudes comme l’Afrique ou l’Égypte ont une forte teneur en sucre qui peut déclencher une fermentation dans les autres bouteilles stockées avec eux.
Entreposer ses bouteilles dans un endroit trop humide : un excès d’humidité peut provoquer l’apparition de moisissures sur les étiquettes, ce qui rendra difficile leur lecture. Si le liège est saturé d’humidité pendant longtemps, il pourrait se détériorer rapidement.
Ne pas contrôler régulièrement sa cave ou son cellier : une mauvaise compréhension des conditions environnementales peut causer des dommages irréversibles aux vins stockés. Il est recommandé donc de toujours vérifier si tout est bien en place afin d’éviter toute surprise négative.

Notez qu’il faut prendre soin également lorsque vous manipulez vos bouteilles pour ne pas brusquer les vins. Il est recommandé de tenir la bouteille par le corps plutôt que par le goulot afin d’éviter toute agression sur le vin.

Vous savez désormais comment conserver vos vins de garde dans des conditions optimales et éviter les erreurs qui pourraient nuire à leur qualité. Suivez ces conseils pratiques simples et vous serez en mesure de savourer les arômes subtils et complexes des meilleurs crus pour une expérience gustative inoubliable.

Partager

Actu