Comment choisir un vin de meilleure qualité ?

De nombreuses personnes se demandent encore comment choisir un vin de bonne qualité. Que vous soyez novice ou pas, il existe divers critères pour vous aider. Dans cet article, nous vous expliquons les principaux critères à prendre en considération pour choisir un vin de qualité.

Repérer le millésime

Premier critère de choix, le millésime permet de situer l’année durant laquelle les raisins ont été cultivés, récoltés et vinifiés. Ce n’est donc pas la date de mise en bouteille comme beaucoup ont tendance à le croire. Très important dans le choix du vin, il indique le niveau d’ensoleillement, d’humidité et autres phénomènes météorologiques auxquels les vignes ont fait face durant l’année. Sachez par exemple qu’en ce moment, les meilleurs millésimes propices à la conservation sont ceux de 2005-2009-2010-2015-2016-2017.

A lire également : Pourquoi mon tiramisu est liquide sur le fond ?

Ne vous focalisez pas sur le prix

Il est souvent dit que le vin est mieux quand il est vieux. Cela ne concerne pas tous les types de vins, car le vieillissement correct du vin dépend de la quantité d’acides qu’il contient et de sa région d’origine. Le prix est fréquemment corrélé à la qualité du vin, mais ce n’est pas parce qu’une bouteille de vin est plus chère que le vin sera de meilleure qualité. À cet égard, visitez notre magasin drinkshop en ligne qui vous propose de bonnes indications sur les vins de qualité.

Apprendre à bien lire une étiquette

Vous devez être capable de comprendre ce qui est mentionné sur l’étiquette de la bouteille pour choisir un bon vin. En effet, la mention « Grand Vin » n’est encadrée par aucune réglementation. Cependant, les mentions « Grand Cru » ou « Grand Cru Classés » sont un bon indicateur de la qualité d’un vin. Elles font référence à un classement officiel répondant à un cahier des charges et indiquent un bon niveau de qualité. C’est le cas des vins d’Alsace, de Bordeaux ou de Bourgogne.

A voir aussi : Comment manger des aubergines pour perdre du poids ?

L’IGP (Indication Géographique Protégée) ou L’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) sont obligatoirement mentionnées sur l’étiquette. Elles vous permettent de situer le vin selon le cahier des charges de l’appellation. Toutes ces différentes mentions vous permettront de savoir si le vin que vous achetez est issu d’une aire géographique délimitée et d’un savoir-faire offrant au vin des caractéristiques spécifiques par rapport à un cahier des charges précis.

Multiplier les dégustations

Une dégustation régulière affinera vos goûts en matière de vins. Vous aurez des connaissances essentielles sur les régions, les appellations, les cépages et les domaines qui vous plaisent le plus. Par ailleurs, n’hésitez pas à tenir à jour un carnet en notant vos coups de cœur et les sensations que vous avez ressenties. Cela vous permettra de vous souvenir avec précision, ce qui n’est pas forcément simple lorsque les années passent et que les dégustations se multiplient.

Nouer des liens avec un caviste

Le vin étant un produit d’une incroyable complexité, vous avez toutes les chances de trouver ce qu’il vous faut en vous tournant vers un caviste ou un spécialiste. Il vous proposera des vins de qualité en tenant compte de votre budget et de vos goûts. Il n’est pas nécessaire de lire une encyclopédie du vin pour acquérir les connaissances de base nécessaires. Tournez-vous vers un caviste pour des conseils, le bouche-à-oreille vous aidera beaucoup.

Partager

Actu