L’histoire de la pizza napolitaine

La pizza, telle que le monde la connaît aujourd’hui, trouve vraisemblablement ses origines dans la ville italienne de Naples. La pizza napolitaine, dont la qualité et les garnitures sont maintenant strictement contrôlées par l’Associazione Vera Pizza Napoletana ou VPN, reste une source d’inspiration pour les variantes que l’on connaît actuellement. Toutefois, quelle est l’histoire de la pizza napolitaine ?

Les origines de la pizza napolitaine

L’origine de la pizza napolitaine remonte à plus de 200 ans, lorsque le roi Umberto I et la reine Margherita ont visité Naples en avril 1889. Le chef Raffaele Esposito a créé ce qui sera connu aujourd’hui sous le nom de Pizza Margherita. Il a utilisé ce qu’il avait sous la main, sans réfrigération ni même de four à sa disposition : des tomates, des feuilles de basilic et de la mozzarella de bufflonne fraîche. L’ajout d’ingrédients ne suffisait pas à Esposito, il voulait aussi que la pizza ressemble au drapeau italien.

A découvrir également : Comment servir des cocktails à vos invités avec classe ?

Il a donc opté pour une solution alternative en plaçant les tomates rouges en guise de sauce, puis en garnissant la tarte de mozzarella blanche entrelacée de feuilles vertes de basilic. Les souverains ont goûté pour la première fois à la pizza napolitaine. Peu de temps après, le chef Esposito a commencé à produire d’autres variétés de pizzas, pour finalement ouvrir la « Pizzeria Brandi » en 1892. Cette enseigne fabrique toujours les meilleures pizzas de Naples.

Mais l’histoire de la pizza ne s’arrête pas là. Des Grecs aux Égyptiens, des Perses aux Indiens, il y a eu diverses versions de pizzas servies à travers l’histoire. Les pains plats, le naan et les plakountos sont des préparations anciennes qui pourraient être considérées comme des cousines de la pizza moderne. Cependant, il n’y a pas de consensus sur la question de savoir laquelle est la première, et si ces préparations peuvent même être considérées comme des précurseurs de la pizza.

A découvrir également : Les étapes exigeantes en boulangerie

En effet, on s’accorde à dire que la pizza est née à Naples, en Italie, quelques décennies après l’introduction de la tomate en Europe. Pour le moins, c’est là que le mot « pizza » a été utilisé pour la première fois. Plat initialement réservé aux pauvres, la pizza napolitaine originale était vendue dans la rue avec une gamme variée de garnitures. On a commencé à cuire des pizzas en 1738, alors que le plat gagnait en popularité, notamment auprès des touristes visitant Naples.

pizza napolitaine cuisine italienne restaurant

Aujourd’hui, il existe des restaurants italiens partout dans le monde, dont cette pizzeria à Genève qui propose des pizzas napolitaines.

Les règles à respecter pour une vraie pizza napolitaine

Une pizza napolitaine authentique est faite d’une croûte fine et aérée, tapissée de tomates San Marzano fraîches. Le fromage utilisé est généralement un mélange de deux types différents : le fior di latte, obtenu du lait de vache, et la mozzarella di bufala, qui provient des buffles d’eau. La pizza frite est garnie de basilic frais qui constitue un ingrédient essentiel. Lorsque l’on prépare une pizza à la maison, il est important de se rappeler les éléments de base d’une pizza napolitaine. Les tomates fraîches et la mozzarella restent les ingrédients principaux, et les garnitures ne doivent pas envahir la fine croûte.

Une pizza napolitaine commence par une recette de base de pâte à pizza. La sauce à pizza doit être fraîche et sucrée. Les garnitures sont ajoutées en dernier. Lorsque vous préparez la pâte, veillez à ce qu’elle soit souple et élastique. Elle doit être souple au toucher et rebondir lorsque vous la pressez avec votre doigt. Couvrez-la d’un linge humide pour éviter qu’elle ne sèche, et laissez reposer pendant au moins 2 heures.

Lorsque la pâte est prête, vous devez l’étirer en une couche fine et mince. Une fois que la croûte est plate, retournez la base, et les bords doivent être couverts. La pâte est la base de toute pizza napolitaine. Une croûte fine est la première étape. Roulez la pâte en un disque de 20 à 27 cm. Enlevez l’excès de farine du disque et répétez le processus. Étalez environ 60 à 80 grammes de sauce à pizza napolitaine au centre du disque. Ajoutez le fromage avant de disposer les garnitures. Enfin, faites cuire pendant environ 15 minutes. Une fois la croûte dorée, retirez-la du four et servez-la immédiatement. Votre pizza est prête à être dégustée !

La pizza napolitaine, patrimoine culturel immatériel à l’UNESCO

Chaque année, l’UNESCO ajoute au patrimoine culturel de l’humanité certaines traditions « matérielles » incluant les œuvres d’art, monuments, pièces de monnaie, manuscrits, sites archéologiques, etc. Il y a aussi les œuvres « immatérielles » comme les traditions orales, les arts du spectacle, les arts culinaires ou les rituels.

Lorsque l’UNESCO a ajouté la pizza napolitaine au patrimoine culturel immatériel de l’humanité, l’institution a fait l’éloge de l’expertise ancienne requise. Elle considère les pizzaiolos comme « lien vivant » qui contribue à faire perdurer cet art culinaire historique.

L’art de la fabrication de la pizza napolitaine est au cœur de l’identité italienne. Créée à Naples, la véritable pizza napolitaine se compose d’une pâte pétrie à la main avec de la farine de blé, vieillie pendant une période déterminée, garnie des meilleurs ingrédients. Pour être considérée comme « vraie », la pizza peut être soit une marinara avec des tomates, de l’huile, de l’origan et de l’ail, soit une margherita avec des tomates, de l’huile, de la mozzarella et du basilic. Celle-ci est cuite pendant trois minutes dans un four à bois à haute température, et dégustée immédiatement.

L’un des plats les plus populaires au monde

Qui n’a pas remarqué à quel point les Français aiment la pizza ? Dans les pizzerias, les food trucks, les établissements de vente à emporter ou les rayons des supermarchés, les pizzas sont partout en France ! Un pays pourtant réputé pour apprécier la cuisine raffinée.

Voici quelques raisons qui expliquent la popularité de la pizza auprès des Français.

Un aliment bon marché

Si manger au restaurant n’est pas forcément un luxe en France, il ne fait aucun doute que la pizza reste quand même une option plus économique et attrayante pour ceux qui ont un budget limité.

Pour moins de 10 euros, vous pouvez être rassasié et avoir un repas savoureux, c’est le prix moyen d’une pizza en France. Ces dernières années, le pays a connu une véritable guerre des prix pour les pizzas à emporter.

C’est un plat savoureux

L’autre raison pour laquelle la pizza est devenue l’un des plats préférés du monde entier est son caractère savoureux. Elle peut être personnalisée pour s’adapter aux goûts et aux préférences de chacun. Dans plusieurs religions, certains types de nourriture ne sont pas autorisés en raison des histoires qui s’y rattachent. Étant donné que la pizza peut être personnalisée pour satisfaire à ces différences, elle devient attrayante pour tous.

La pizza est un mets pour toutes les occasions

Une autre caractéristique qui rend la pizza si populaire est son adaptabilité à toutes les occasions et à n’importe quel évènement. Elle peut être servie à différentes heures de la journée et n’est pas limitée à certains repas. Elle est disponible fraîche ou surgelée, ce qui facilite le choix des consommateurs.

La possibilité de trouver des pizzas surgelées rend ce repas consommable à tout moment de la journée. La variation des ingrédients est le facteur le plus important à prendre en compte lorsqu’on choisit de manger une pizza au déjeuner ou aux repas de la journée. Par exemple, les pizzas du matin peuvent être garnies de légumes pour rester plus légères, tandis que de la viande peut être ajoutée aux pizzas servies généralement au dîner.

Partager

Cuisine