Le plaisir gustatif des gavottes

Dans toutes les régions de France, il y a des gourmandises célèbres. La gavotte vient de Bretagne. Ce sont de petits biscuits pliés et roulés sur eux-mêmes. Craquants, friables, ils font le régal des gourmands. Ces petites crêpes délicieusement croustillantes accompagnent à merveille les glaces ainsi que les crèmes. Il suffit de voir le site pour découvrir ce petit plaisir gustatif.

Des biscuits popularisés il y a 100 ans

Au 18e siècle, une Bretonne aurait laissé cuire sa crêpe trop longtemps. Plutôt que de la jeter, elle aurait eu l’idée de la plier délicatement et de la mettre de côté. Le beurre et le sucre qui nappaient cette crêpe trop cuite l’ont caramélisée et l’ont rendue en refroidissant croustillante. La recette fut transmise à une enfant du pays qui en 1920 ouvre la première biscuiterie Loc Maria. La recette est reproduite à l’identique et les gavottes sont nées. 

A découvrir également : Choisir la bonne crêpière : présentation de la crêpière de Bretagne

  • Dans l’atelier des Côtes-d’Armor, les gavottes sont enduites de chocolat depuis 1978.
  • Vendues chaque année à plus d’un milliard d’unités, les gavottes inspirent les plus grands pâtissiers comme Christophe Michalak et Pierre Hermé.

Une gourmandise célèbre

Vendues aujourd’hui par deux dans un étui individuel, la gavotte séduit les petits comme les grands grâce à son délicat goût de beurre et de sucre caramélisé. D’une petite erreur de cuisson est né un biscuit qui est apprécié aujourd’hui dans le monde entier. Le secret de la gavotte, c’est une crêpe enroulée huit fois autour d’elle-même. Cette recette simple est précieusement gardée. La gavotte outre la recette traditionnelle se pare en 2021 de chocolat noir, au lait et de caramel au beurre salé. Pour l’apéritif, la gavotte s’est réinventée avec du fromage, des oignons, de la tomate, et du pesto. Si vous n’avez jamais goûté une gavotte, laissez-vous séduire par ce délicieux petit biscuit breton. Tout en délicatesse, il fondra en bouche et vous n’aurez qu’une envie : en manger un autre.

Partager

A voir aussi : A la découverte du meilleur marché de Bordeaux

Cuisine