Quelle portion de Féculents par repas ?

L’ une des coutumes les plus courantes dans notre pays, quand il s’agit de s’asseoir à table, est de manger d’abord le repas glucides (notre plat de pâtes) puis la protéine du repas (viande ou poisson). Cela vaut-il toujours la peine de respecter cet ordre ? Allons le découvrir. Tout d’abord, cependant, quelques indices nécessaires sur les mécanismes physiologiques sous-jacents au SN.

( L’audio vidéo se sent mal pour la première minute, désolé)

A voir aussi : Quels fruits pour l'intestin irritable ?

Notre cerveau, pour son bon fonctionnement, a besoin de différentes substances telles que le glucose et divers acides aminés, y compris la tyrosine, le BCAA (leucine, Isoleucine, Valine), le tryptophane, la félinanine, la méthionine. Ces substances ne viennent pas directement au cerveau, mais doivent traverser une barrière appelée barrière hémato-encéphalique (aussi appelée BEE ). Cela représente une barrière physique entre le sang et liquide céphalo-rachidien (LCS), c’est-à-dire le liquide interstitiel du SNC.

L’ existence d’une telle barrière n’est pas purement aléatoire, mais empêche certaines substances toxiques provenant du sang d’atteindre le cerveau, car elles pourraient causer des dommages potentiellement irréparables. Alors que les substances hydrophobes passent presque en douceur grâce à la présence de la double couche phospholipidique (un exemple est donné par l’éthanol, le composant alcoolique présent dans le vin), les substances hydrosolubles telles que les acides aminés et le glucose ont besoin de porteurs ou de porteurs spécifiques. Alors que le glucose est très petit et parvient à passer rapidement, les acides aminés, ayant des dimensions plus grandes, luttent plus.

A voir aussi : Comment manger des dates ?

Pourquoi les acides aminés sont-ils essentiels pour le cerveau ?

Les acides aminés sont précurseurs importants pour la formation de nombreux neurotransmetteurs qui, une fois synthétisés, ont la tâche d’envoyer différents signaux au corps pour son bon fonctionnement, dans également basé sur des stimuli internes ou externes, parvenant à réguler même nos états émotionnels.

Comme déjà écrit ci-dessus, il existe plusieurs acides aminés qui contribuent à traverser l’ABEILLE. Parmi ceux-ci, en fait, il y a une sorte de compétition ayant les BEE espaces très étroits pour les faire passer tous en même temps.

Parmi les AA les plus importants sont certainement la tyrosine et le tryptophane qui sont respectivement précurseurs des catécholamines (norépinéphrine, adrénaline, dopamine) et de la sérotonine . Le premier AA est alors responsable de l’état d’excitation de notre SN, le second conduit plutôt à un meilleur état de relaxation mais aussi à la fatigue si elle est présente en quantités excessives.

sérotonine La (5-hydroxytryptamine ou 5-HT) est une tryptamine synthétisée par les noyaux de la partie médiane du tronc cérébral dont les fibres se projetent dans les cornes de la moelle épinière postérieure et de l’hypothalamus. Il est présent en concentrations élevées dans le tissu chromaffine de l’intestin et dans d’autres structures abdominales et plaquettes. La sérotonine est connue principalement comme un neurotransmetteur d’humeur, il semble que parmi les causes de la dépression il y a une carence en amines sérotonine et noradrénaline. Il agit également comme un inhibiteur des afférences douloureuses dans la moelle épinière et les mécanismes du sommeil. Pour être synthétisé dans le SNC, il est essentiel que le tryptophane passe BEE.

Pourquoi dormons-nous quand nous mangeons des aliments riches en glucides ?

Lorsque nous consommons des glucides, en particulier des sucres, il y a une augmentation soudaine de l’insuline. Cela entraîne une plus grande absorption des BCAA par le muscle squelettique, éliminant en partie l’un des plus grands concurrents du tryptophane du jeu. Ce dernier est maintenant libre de passer plus facilement à travers l’ABEILLE, provoquant une augmentation de la sérotonine et donc de la somnolence.

Au contraire, l’augmentation de la consommation de tyrosine (principalement contenue dans les aliments protéinés) et de BCAA réduit le passage du tryptophane et induit une augmentation des catécholamines.

Les repas protéinés, bien que riches en tryptophane, augmentent le niveau de concurrence avec d’autres acides aminés, pour cette raison lorsque nous fabriquons exclusivement des repas protéinés On n’a pas ce sentiment d’imbécile et on peut rester lucide. Les repas glucides, d’autre part, augmentent les niveaux de tryptophane précisément par l’augmentation de l’insuline, déclenchant une série de mécanismes qui conduisent à une amélioration de l’humeur et des troubles du sommeil.

Alors que faire pour réduire ce sentiment ennuyeux de saisir typique des heures après le déjeuner ?

En commençant par un repas purement protéiné, à la lumière des brefs processus physiologiques décrits précédemment, peut être une bonne stratégie pour surmonter ce problème. L’augmentation du BCAA (qui sont métabolisés rapidement) et de la tyrosine partiellement trouble tryptophane. Pour s’assurer que cela se produit, il est conseillé d’attendre environ 15-20 minutes avant de consommer un repas de glucides possible dans telle que Tyrosine et BCAA anticipent l’action du tryptophane.

Si au lieu de cela nous avons de la difficulté à dormir, surtout si nous sommes au dîner, inverser l’ordre des repas (d’abord glucides, puis protéines) et consommer de plus grandes quantités de glucides peut être sûr d’aider à promouvoir le sommeil.

Donc, nous avons, résumant, cette situation :

Protéines Glucides =

Glucides ( protéines) = Abb

Un conseil très pratique que je peux donner pour rester aussi actif que possible pendant la journée et dormir serein pendant la nuit est de réduire la prise glucidique dans les heures de jour et de précéder ce repas protéiné. En approchant la soirée à la place, nous pouvons inverser l’ordre, manger la plupart des glucides au dîner qui seront consommés avant ou en même temps que les protéines. Si vous avez peur de prendre du poids pourquoi prendre des hydrates de carbone dans la soirée lire cet article : Glucides dans la journée ou le soir ?

Pour conclure, il peut être intéressant, pour un meilleur contrôle de l’appétit donner cet ordre au repas :

  1. Commencez avec des légumes et de la salade (nous remplissons avec de l’eau et des fibres)
  2. Nous continuons avec une seconde protéine (les protéines sont le macronutriments avec le pouvoir le plus rassasiant)
  3. Nous concluons avec un premier hydrate de carbone (pour atteindre la part des glucides que nous nous fixons)

Aux fins de la composition corporelle, l’ordre du repas ne donne aucun avantage ou inconvénient. Ce n’est pas que vous graissez plus ou moins si vous mangez des pâtes avant ou après. C’est la quantité et la qualité des aliments qui ne compte pas l’ordre dans lequel ils sont embauchés.

Certains de ces arguments font également partie des principes sur lesquels repose le régime Guerrier d’Ori Hofmekler, l’une des nombreuses variantes du jeûne intermittent si populaire ces dernières années.

En savoir plus sur l’ alimentation, la perte de poidset la recomposition du corpsavec notre guide gratuit pour commencer à faire une base solide sur laquelle ensuite approfondir :

Guide PDF gratuit

Diète – Guide complet

Apprenez-en davantage sur les principes de l’ amincissement et deux approches efficaces pour perdre du poids sans échouer.

Réductions et offres Mises à jour de courriel* RECEVEZ LE PDF PAR LA POSTE

En vous inscrivant, vous acceptez le partage avec la plateforme de gestion de courrier électronique Mailchimp (politique de confidentialité). Plus d’informations dans notre politique de confidentialité.

Article L’ordre du repas est important est par Ivan Pitrulli Classe ’92 diplômé en sciences de l’automobile et du sport de l’Université de Palerme, il a développé au cours de ses études la passion pour la littérature scientifique à travers laquelle il tente de lutter contre les faux mythes qui se tournent dans les gymnases sur la formation etla nutrition.

Courriel : ivan.pitrulli@gmail.com

Partager

Minceur